Préchauffage & Fusion

Parmi les divers processus thermiques, figure l’opération de préchauffage, qui permet de donner au matériaux la température, et donc les caractéristiques thermo-physiques recherchées. Par exemple, le préchauffage sert à mettre en œuvre le processus de thermoformage (le thermoformage est une technique de moulage, sous vide ou sous pression, de matières plastiques à chaud à partir de feuilles ou de films), ou pour le processus de mélange.

Le préchauffage prévoit une exposition plus ou moins prolongée du matériaux à l’action de la chaleur, de sorte qu’il atteigne la température prédéfinie. Le processus de préchauffage comprend souvent un cycle thermique avec plusieurs augmentations de température et différents stationnements : la vitesse de montée de la température, la température des étapes intermédiaire et de l’étape finale et la durée des stationnements dépendent des caractéristiques physiques et géométriques de l’objet à traiter ainsi que des nécessités de préchauffage.

D’autres fois, cependant, on souhaite réchauffer le matériaux afin de l’amener de la phase solide à la phase liquide, pour lui donner une viscosité déterminée, nécessaire à l’avancement du processus de production.

AMARC produit des étuves et des chambres chaudes servant aux processus de préchauffage et de fusion.

Les étuves AMARC pour le préchauffage sont personnalisables en termes de matériaux à traiter, de dimensions, de températures d’utilisation, de cycles thermiques, de ventilation. Les étuves prévoient également une programmation numérique pour gérer les températures, l’humidité et plus généralement les conditions à l’intérieur de la chambre de l’étuve (possibilité de programmer des cycles thermiques à différentes étapes, avec la possibilité de définir les vitesses de remontée pour chaque étape [°C / min], les différentes températures à atteindre [°C], le temps de stationnement de chaque phase [min], le démarrage automatique de la ventilation et le commencement du chauffage, la programmation de la température d’arrêt). Le système de contrôle permet de vérifier qu’à l’intérieur de la chambre advient ce qui a été prédéfini, de manière à obtenir une meilleure qualité du produit. Il est possible de connecter l’étuve aux systèmes de l’usine, avec contrôle et gestion en temps réel du processus et des signaux d’alerte en cas de dysfonctionnement.

Pour les matériaux contenus dans les fûts ou les cuves, comme le goudron, les résines, les graisses, les huiles et autres substances qui doivent être maintenus à une température constante ou chauffés pour changer leur viscosité avant d’être utilisés, AMARC produit des chambres chaudes.

Les chambres chaudes AMARC garantissent une distribution homogène de la température, une distribution du débit du fluide réchauffeur réglable, et une capacité de charge des modèles standard jusqu’à 48 fûts de 200 litres ou 12 cuves de 1000 litres (la capacité peut être augmentée pour les versions sur mesure). Leur solide structure en acier et leurs panneaux isolants leur permettent de s’adapter à la fois aux environnements intérieurs et extérieurs.

INFORMATION FOR CUSTOMERS:

This is to inform you that, as a result of the emergency situation caused by Covid-19 and in compliance with all the requirements included in the Italian Government Decree of March 22nd 2020, AMARC production units will be closed starting from Thursday, March 26th up to and including Friday, April 3rd 2020.